LA BEAUTÉ VEGAN, UN ENGAGEMENT FORT ANNE SEMONIN

La beauté vegan, on en parle beaucoup, et elle se développe de plus en plus, en réponse à la demande croissante des consommateurs pour des produits respectueux du bien-être animal. Des marques de cosmétique comme Anne Semonin ont fait ce choix par conviction. Mais qu’entend-on exactement par beauté vegan ? Que trouve-t-on dans les formules ? Comment peut-on les reconnaître ? Nos explications !

 

Être vegan, cela veut dire quoi exactement ? 

Ce mot a été créé dans les années 40 par le Britannique Donald Watson. Le véganisme suppose un mode de vie fondé sur le refus d’exploiter les animaux et sur l’absolue nécessité de respecter leur bien-être. Dans sa version puriste, une personne vegan ne consomme pas et n’utilise pas tout produit, matériau (fourrure, laine, cuir, soie...) ou ingrédient d’origine animale. Comme les végétaliens, son alimentation exclut les viandes, les poissons, les œufs, les produits laitiers, les produits dérivés de la ruche (le miel, notamment), les graisses animales, etc. Ce choix de vie exclut aussi l’utilisation de cosmétiques non vegan.

Qu’entend-on par beauté vegan ?

Il n’existe pas de définition légale de la beauté vegan. Mais si l’on se réfère aux différents labels existants, un produit de beauté est vegan, à partir du moment où il ne contient pas d’ingrédient d'origine animale. A savoir : le lait, les produits dérivés de la ruche, les huiles de poisson, la lanoline, les extraits de crustacés, le carmin, etc... Par ailleurs, le produit ne doit pas avoir été testé sur les animaux, pas plus que ses ingrédients. En Europe, ces pratiques sont frappées d’interdiction depuis 2009. Mais ce n’est pas le cas partout dans le monde, comme en Chine, par exemple. Enfin, il convient de s’assurer que l’exploitation animale dans le système de production est bannie. Un seul exemple : dans certains pays, les singes sont utilisés (et souvent maltraités) pour récolter les noix de coco.

 

  

Les produits de beauté Anne Semonin sont-ils tous vegan ?

Oui, absolument ! Ces dernières années, toutes les formules ont été retravaillées et elles sont désormais 100% vegan. Aujourd’hui, il est tout à fait possible de développer des produits de beauté à la fois efficaces, sensoriels et dépourvus d’ingrédients d’origine animale. C’est un challenge en termes de formulation, et un engagement éthique fort de la marque en faveur de la vie animale et de toutes les espèces vivantes ! Les produits Anne Sémonin sont à base d’ingrédients végétaux, d’actifs marins, d’huiles végétales, d’huiles essentielles, de minéraux et d’ingrédients issus de la biotechnologie. On y trouve aussi une eau de source marine, puisée au large de la Bretagne. Parmi nos produits cultes, le Sérum Précieux regorge d’huiles végétales et d’huiles essentielles. La Crème Dheanne est formulée à base d’extrait d’igname sauvage du Mexique. Le Masque Marin est riche en extraits d’algues, de citron, de prêle, de pin et de romarin. Les Glaçons visage et yeux contiennent des extraits végétaux...

Comment savoir si un produit de beauté est vegan ?

Pour connaître la composition d’un produit cosmétique, iI suffit de consulter la liste de ses ingrédients (liste INCI). Elle doit forcément figurer sur l’emballage, c’est une obligation de la réglementation européenne. Vous pouvez également vérifier si un logo garantissant le respect de l’animal est présent sur le packaging. Il existe plusieurs labels privés plus ou moins exigeants : cruelty free & vegan, Expertise Vegan Europe (EVE), One Voice, Vegancert... L’adhésion à ces labels n’est pas obligatoire, mais ils sont une source d’information supplémentaire pour les consommateurs. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les produits

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés