YOGA DU VISAGE ET GYM FACIALE, MUSCLEZ VOTRE BEAUTÉ !

Avoir un visage lumineux, tonique et éclatant de jeunesse, tout le monde en rêve ! Pour cultiver sa beauté, il est essentiel d’adopter une routine de soin quotidienne, adaptée à la nature et aux besoins de la peau. Mais qu’en est-il des muscles qui le tapissent et soutiennent la peau... ? Yoga du visage et gym faciale, on lève le voile sur ces méthodes 100% naturelles !

 

 Notre visage, cette superposition de 50 muscles peauciers...

Notre visage compte une cinquantaine de muscles. On les appelle des « muscles peauciers », car ils sont accrochés directement à la peau : c’est dire si leurs destins sont liés ! Muscles frontaux, temporaux, orbiculaires (autour des yeux et de la bouche), zygomatiques (les muscles du sourire), digastrique (au niveau du cou)… A force de se contracter toujours de la même façon lorsqu’on sourit, lorsqu’on boit, lorsqu’on fronce les sourcils, ils finissent par marquer et par entrainer la formation des rides d’expression. Au fil du temps, les muscles du visage finissent aussi par perdre en tonicité et en volume sous l’effet de l’âge, à moins d’y remédier…

Yoga du visage et gym faciale : vive l’activité physique !

Yoga du visage et gym faciale, voilà deux méthodes naturelles pour conserver un visage jeune et glowy, sans passer par la case injections ! L’idée ? De même que vous pratiquez des activités physiques pour conserver un corps tonique, il est important de faire faire du sport à votre visage ! En contractant et en étirant les muscles, vous agirez sur leur fermeté et leur élasticité, tout en évitant le relâchement accéléré de vos traits - au niveau de sillons nasogéniens, des pommettes, du contour des yeux... Le yoga facial et la gymnastique faciale agissent aussi sur la circulation sanguine, la production de collagène et la sécrétion d’élastine dans le derme. Du coup, l’un comme l’autre exerce une action drainante et anti-âge sur le visage.

 

  

 Yoga du visage ou gym faciale, quelle différence ?

Grâce à différents exercices ciblés, le yoga du visage et la gym faciale permettent de stimuler, d’étirer et de détendre les muscles du visage, afin de lisser les rides d’expression, de lutter contre le relâchement, d’ouvrir le regard, de regalber l’ovale du visage... Front, bouche, cou, yeux, tout y passe ! La grande différence ? Parfois, le yoga du visage intègre une dimension holistique, propice au recentrage sur soi, à la réduction du stress et à la détente. Et cela se voit forcément sur les traits... Ces deux méthodes n’étant pas vraiment codifiées, chaque praticien puise dans un « tronc commun » et y va de ses propres exercices. En yoga du visage, certains ajoutent des points d’acupression et de l’automassage, par exemple.

Des outils anti-âge et bonne mine : oui, mais...

Quel que soit votre choix, choisissez bien vos exercices et vos tutos (ils sont nombreux sur le web). Le yoga du visage et la gymnastique faciale sont d’excellents outils anti-âge et bonne mine, à condition de respecter certaines précautions. Sinon, gare aux effets - et aux rides - indésirables ! Pour éviter de creuser des rides supplémentaires ou d’accentuer les rides existantes :
>Ne répétez pas toujours les mêmes exercices. Faites-les en douceur, le soir après le démaquillage ou le matin avant votre rituel beauté Anne Sémonin. C’est la régularité qui paie : 5 mn suffisent chaque jour !
>Alternez des exercices tonifiants et de détente, pour éviter de créer des tensions sur le visage.
>Compensez les effets plissants de certains mouvements, en effectuant des mouvements antagonistes. Vous pouvez aussi immobiliser les zones du visage que vous ne souhaitez pas faire travailler, en vous aidant de vos mains.
>Concentrez-vous sur ce que vous faites, en conscience, devant le miroir.

 

 

Une adresse ? Rendez-vous sur le site de Sylvie Lefranc (www.sylvielefranc.fr). Cette professeure de yoga est experte en yoga du visage. Elle vous guidera et vous livrera de précieux conseils pour une beauté au naturel.


 

 

 

 

Les produits

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés